Demandez plus à votre banque

Lauréates 2015 :
Trophées LCL des femmes qui font bouger la région

En partenariat avec quatre grands titres de presse quotidienne régionale, l'ensemble des lauréates 2015 des Trophées LCL des femmes qui font bouger leur région a été désignée. Découvrez les portraits d'Audrey Besson, lauréate de Grenoble, de Maud Fournier, lauréate de Nancy et ceux de Camille Jacquemin, lauréate de Dijon et Jacqueline Riedinger-Balzer, lauréate de Strasbourg.

Publié le 02/12/2015

Découvrez les visages des 4 lauréates du Trophée des femmes LCL

 

Le vote des lecteurs s'est terminé le 23 octobre à minuit et a permis d'élire les femmes qui ont le plus fait bouger leur région en Alsace, Lorraine, Bourgogne et Rhône-Alpes. Découvrez les portraits de ces femmes d'exception.

Retour sur la sélection 2015

Portraits des lauréates 2015

  • Strasbourg

  • Dijon

  • Grenoble

  • Nancy

En partenariat avec Dernières Nouvelles d'Alsace

LCL a eu le plaisir de lui remettre son trophée et un chèque de 10 000 euros qu’elle reversera à l’association l'ArameAssociation Régionale d'Action Médicale et sociale en faveur d'Enfants atteints d'affection malignes.

Née à Bischwiller, Jacqueline Riedinger épouse Charles Balzer, issu d’une lignée de bouchers. De cette union naîtront trois fils. Un choix qui conditionnera sa vie. Après des études de droit elle intègre le commerce de sa famille. Elle va lui donner une nouvelle dynamique puisque le nom est porté aujourd’hui par trois établissements. Un autre grand tournant de sa vie est son élection en 2009 à la présidence de la corporation des bouchers charcutiers et traiteurs du département.

A la tête d’une trentaine de salariés, elle est désireuse de pérenniser ses équipes dans un segment du commerce alimentaire clairement sous pression de la distribution. 

 

Site de l'association l'Arame

Camille Jacquemin

En partenariat avec Le Bien Public

LCL a eu le plaisir de lui remettre son trophée et un chèque de 10 000 euros qu’elle reversera à l’association Les doigts qui rêvent. Cette association est une maison d'édition qui crée et produit des albums illustrés accessibles aux enfants déficients visuels. L'objectif : les aider à accéder aux livres et à la lecture et à favoriser leur intégration.

Camille Jacquemin, 26 ans, exerce une activité plutôt rare. Elle est à la fois orfèvre et dinandière. Elle travaille aussi bien le laiton, que le cuivre, le bois, l’argent ou l’or. Pour elle, « l’art a toujours été là ». Même si, au début, elle voulait être restauratrice. Après un bac d’art appliqué, elle passe deux CAP, l’un en monture en bronze, l’autre en ciselure. Puis, elle réussit à rentrer dans l’école parisienne Olivier de Serres où elle décroche un diplôme des métiers d’art en décor architectural. Au fil des stages, dans le domaine du luxe notamment, elle s’est construit une renommée. Aujourd’hui, elle vit de commandes, de ses créations et d’une activité de restauration.

 

 

Audrey Besson

En partenariat avec Le Dauphiné Libéré

LCL a eu le plaisir de lui remettre son trophée et un chèque de 10 000 euros qu’elle reversera à l’association Une rose, un EspoirCette association a pour objet de lever des fonds destinés à la lutte contre le cancer. 

Audrey Besson, co-dirigeante des Chocolats Zugmeyer, avec son mari Patrice, est une passionnée. Une passion entière et très… sucrée pour cette enseigne réputée, au renom dépassant largement Grenoble et la France, pour s’exporter en Allemagne, au Maroc, et même jusqu’au… Japon, très prochainement. Née en 1930, Zugmeyer a été rachetée par sa belle famille dans les années 60. Depuis, l’affaire a grandi et s’est développée régulièrement, gardant ses fondamentaux artisanaux qui en font sa réputation. 

 

En partenariat avec l'Est Républicain

 

LCL a eu le plaisir de lui remettre son trophée et un chèque de 10 000 euros qu’elle reversera à l’association l'Art et Détente. Cette association organise des expositions mensuelles, dans le Centre de Cancérologie d'Alexis Vautrin, afin de permettre aux malades de se détendre et d'approcher l'art dans la période difficile qu'ils traversent. Une partie de la donation LCL sera aussi reversée à l'association ASCA.

Maud Fournier et la cristallerie Daum, c’est une belle rencontre. Elle a pris ses racines lors d’un job de vacances, puis s’est construite au cours de sa vie estudiantine quand elle y travaillait pour améliorer son quotidien. En 2003, elle est nommée responsable d'un point de vente et de celui de la cristallerie de Vannes-le-Châtel, poste qu’elle occupera jusqu’en 2007. Puis on lui confie le département cadeaux d’affaires et affaires spéciales Daum qu’elle est chargée de développer en coordination avec les ateliers de création. A 44 ans et après un parcours professionnel qui lui a permis de découvrir toutes les facettes de l’entreprise et d’être plus efficace, elle est toujours épanouie et ne se lasse pas d’évoluer dans un univers artistique si fascinant. C’est presque un privilège pour elle d’y travailler. 

 

Trophée des femmes LCL

En images

Le concept

L'opération a pour but de promouvoir les femmes qui, de part leur dynamisme et leurs compétences, contribuent au développement et au rayonnement de leur région.

Souvent issues du monde de l'entreprise et de l'industrie, elles peuvent également être sportives de haut niveau, responsables de programmes de recherche.

Les candidates qui postulent doivent habiter dans les départements suivants :

  • Meurthe et Moselle (54)

  • Côte d'Or (21)

  • Isère (38)

  • Bas-Rhin (67)

  • Haut-Rhin (68)

La lauréate recevra le Trophée LCL et LCL remettra un chèque de 10 000 euros à une association à but non lucratif désignée par la lauréate.

Trophée des femmes LCL : devenez la prochaine lauréate du concours ; un chèque de 10 000 euros pour une association caritative ou citoyenne est à la clef.

lcl Assurance Emprunteur Immo LCL