Demandez plus à votre banque

Budget bébé et prestations familiales

L'arrivée d'un bébé impacte sérieusement le budget familial. Quelles sont les nouvelles dépenses à anticiper ? Quelles sont les prestations familiales qui peuvent être versées pendant la grossesse pour préparer financièrement l'arrivée du bébé ? Quels sont les produits d'épargne à privilégié pour placer les sommes mises de côté en attendant la naissance ?

Publié le 22/07/2016

Les enfants et la banque

Budget de naissance du bébé : les principales dépenses

Pour accueillir sereinement votre bébé, il est préférable d’anticiper, dès que possible, les nouvelles dépenses à prendre en compte dans la gestion de votre budget famille.

Globalement, à titre indicatif, prévoyez entre 1 200 € et 3 800 € pour couvrir les frais de la première année de votre premier enfant pour l’achat de matériel de puériculture (entre 450€ et 2 100 €), de vêtements (entre 350€ et 650 €) et d’alimentation (400 € à 1000 €).

 

Le matériel de puériculture

Préparer la chambre du bébé et acheter l’équipement nécessaire pour bien l’accueillir s’avère assez coûteux (les chiffres qui suivent sont donnés à titre purement indicatif) :

  • lit bébé ou couffin (entre 100 € et 500 €),
  • lit de voyage aussi appelé « lit parapluie » (entre 50 € et 250 €),
  • table ou commode à langer (entre 50 € et 500 €),
  • poussette (entre 150 € et 500 €),
  • siège-auto (entre 50 € et 250 €),
  • baignoire bébé (entre 20 € et 50 €),
  • biberons (entre 40 et 70 € le lot de 6).


Total : entre 450 € et 2100 €

hl-editor-lemotduconseiller-v2

préparer la naissance du bébé avec un petit budget

Si vous avez un budget bébé « serré », privilégiez les achats d’occasion (notamment sur les sites de revente en ligne) ou profitez des périodes de soldes. N’hésitez pas également à solliciter votre entourage pour le prêt ou le don de matériel et de vêtements !

Répartition des dépenses familiales avec des enfants de moins de 16 ans

Les vêtements bébé

Pour les 12 premiers mois de votre bébé, prévoyez au moins 4 tenues différentes de jour comme de nuit en 3 tailles : pyjamas (entre 10 et 20 € à l’unité), bodies (entre 5 et 10 € à l’unité), tee-shirts et pantalons (entre 10 et 20 € à l’unité), une gigoteuse (entre 15 et 40 €), pulls (entre 15 et 20 €), un manteau ou une combinaison (entre 20 et 50 €).

 

L’alimentation du bébé

Durant ses 6 premiers mois, si votre bébé est au biberon, prévoyez le budget bébé indicatif suivant :

  • lait : 3 à 4 boîtes par mois en fonction de l’âge, soit entre 60 € et 80 € par mois ;
  • eau : entre 6 € et 8 € par mois.


Après 6 mois
, vous allez commencer à introduire, en plus du lait, de nouveaux aliments (fruits, légumes, viande, poisson) en petites quantité.

Le budget lié à la garde du bébé

La garde d’un enfant est l’un des principaux postes du budget familial. A la fin du congé maternité ou du congé parental, plusieurs modes de garde de l’enfant s’offrent à vous :

  • à votre domicile par une professionnelle employée par vos soins ou par l’intermédiaire d’un organisme agréé par l’État (en garde simple ou en garde partagée) ;
  • en crèche (sous réserve qu’une place vous soit attribuée) ;
  • par une assistante maternelle agréée.

 

Le coût des différents modes de garde d'enfant varie selon le montant de vos revenus, du nombre d’heures et de jours de garde, etc. Voici 2 outils permettant de simuler les frais de garde de votre enfant :

 

Sachez que vous pouvez bénéficier de différentes prestations familiales après la naissance de votre enfant (comme les aides de la CAF) qui vous permettront, notamment, de couvrir une partie des frais de gardes

hl-editor-lemotduconseiller-v2

demander une place en crèche

Pour demander une place en crèche, renseignez-vous dès que possible auprès de votre mairie sur les différentes démarches à accomplir (il faut en général faire une demande d’inscription avant la naissance de l’enfant, parfois durant les premiers mois de la grossesse).

Épargner pour préparer l’arrivée d'un bébé

Pour faire face aux dépenses liées à l’arrivée de votre bébé, veillez à mettre de l'argent de côté suffisamment tôt :

  • 1ere étape : estimez le coût lié à l’arrivée de votre nouvel enfant (par exemple, 600 € dès la naissance pour l’achat du matériel de puériculture et des vêtements) ;
  • 2eme étape : épargnez tous les mois la somme nécessaire pour vous constituer un capital suffisant disponible à la naissance (dans notre exemple, dès le 3ème mois de grossesse, 100 € tous les mois qui permettront de disposer de 600 € à la naissance).

 

Dans la mesure où cette épargne sera utilisée rapidement, privilégiez des produits d’épargne de court terme sans risque sur lesquels l’argent reste disponible : livret A, LDD, comptes sur livret, etc.

 

hl-editor-lemotduconseiller-v2

un prêt personnel pour financer l'arrivée du bébé

Vous pouvez également envisager de recourir à un prêt personnel pour préparer l’arrivée de votre enfant. Renseignez-vous auprès de votre conseiller bancaire qui vous aidera à trouver des solutions de financement adaptées à votre situation personnelle.

Les aides et prestations versées durant la grossesse

 

Les indemnités de congé maternité

Durant toute la durée de votre congé maternité, la Sécurité sociale vous verse des indemnités journalières. Selon la convention collective dont vous dépendez, votre employeur peut compléter cette somme à hauteur de votre salaire : on parle de maintien de salaire. Attention, en l’absence de maintien de salaire, vos revenus mensuels risquent de baisser.

Pour anticiper, faites une simulation de vos indemnités de congé maternité

 

La prime à la naissance

Sous certaines conditions de ressources, la Caisse d'Allocations Familiales (CAF) verse avant la fin du second mois suivant la naissance de l'enfant la « prime à la naissance » dans le cadre de la PAJE (Prestation d'Accueil du Jeune Enfant).

Pour obtenir le versement de la prime à la naissance, n’oubliez pas de déclarer votre grossesse dans les 14 premières semaines à votre CAF et à votre caisse primaire d’Assurance maladie.

hl-editor-bonasavoir-v2

prime à la naissance des mutuelles

Certaines mutuelles d’entreprises versent à leurs salariés une prime à la naissance dont le montant est généralement compris entre 75 € et 800 €. Renseignez-vous auprès de votre mutuelle !

lcl Assurance Emprunteur Immo LCL