Demandez plus à votre banque

Classement et résultats
Paris-Nice 2015

L'Australien Richie Porte remporte le contre-la-montre final de Paris-Nice et s'offre un second sacre sur l'épreuve après sa victoire en 2013.

Publié le 16/03/2015

Étape 7

 

Dimanche 15 mars - 9,6 km (C.l.m. individuel) - Nice >> Col d’Èze

Avec 36 secondes d’avance sur Richie Porte, 37 sur Michal Kwiatkowski et 38 sur Geraint Thomas et Jakob Fuglsang, Tony Gallopin a une option sur la victoire finale avant de prendre le départ de l’ultime contre-la-montre en côte sur le col d’Èze.

Le meilleur temps provisoire descend régulièrement au fil des arrivées. En plaçant la barre en dessous des 21 minutes, Tony Martin fixe un temps de référence pour les coureurs à la lutte pour les premières places du classement général. A ce petit jeu, Simon Spilak parvient à améliorer le score du spécialiste allemand. Rui Costa s’intercale.  Kwiatkowski et Thomas ne parviennent pas à descendre sous les 21 minutes mais réalisent des temps honorables.

Le Champion d’Australie du contre-la-montre, Richie Porte fait forte impression. Tony Gallopin semble beaucoup plus à la peine. L’Australien réalise le meilleur temps au pointage intermédiaire. Le Français accuse déjà 58 secondes de retard. Il a épuisé son capital et ne semble pas en mesure d’inverser la tendance. Au contraire, il coupe la ligne avec 1mn39 de retard et rétrograde à la sixième place du général.

Richie Porte remporte l’étape devant Spilak, Costa, Martin et Kwiatkowski. Sans avoir porté le Maillot jaune LCL sur une seule étape, l’Australien ajoute un second Paris-Nice à son palmarès après sa victoire de 2013.

Classement étape 7

Les photos du Paris-Nice 2015

Étape 6

 

Samedi 14 mars - 181,5 km Vence >> Nice

Thomas De Gendt attaque dès les premiers kilomètres de l’étape pour aller conforter son maillot de meilleur grimpeur. Une trentaine de coureurs se rallient à son maillot à pois mais le groupe va se réduire au fil des difficultés accentuées par des conditions météo éprouvantes.

C’est à 50 kilomètres de l’arrivée que Michal Kwiatkowski lance les hostilités pour le classement général. Le porteur du Maillot jaune LCL met la pression sur ses dauphins, Richie Porte et Geraint Thomas dans la descente du Col Saint Roch. Il a besoin de creuser l’écart avant le contre-la-montre final sur le col d’Eze. La manœuvre fonctionne. Les échappés sont repris et les deux coureurs de l’équipe britannique sont distancés. Mais Kwiatkowski finit par accuser le coup. Le duo Porte-Thomas revient sur lui et le distance avant de chuter chacun leur tour sur la chaussée glissante. Tout le monde se retrouve. C’est le status quo

Tony Gallopin profite du marquage des trois leaders du général pour tenter sa chance. Resté au contact de Kwiatkowski, le Français est parti seul dans la côte de Peille avant le retour de Porte et Thomas. Comme lors de la 11ème étape du dernier Tour de France, il gagne en solitaire à Nice et endosse le Maillot jaune LCL. Avec 36 secondes d’avance sur Richie Porte et 37 sur Kwiatkowski, le Français a l’opportunité d’inscrire son nom au palmarès de l’épreuve. Le col d’Èze en décidera.

Classement étape 6

Étape 5

 

Vendredi 13 mars - 192 km - Saint-Étienne >> Rasteau

Avec le col de la République classé en première catégorie dès le départ, on retrouve logiquement Thomas De Gendt, le leader du classement de la montagne parmi les premiers attaquants du jour. Il est accompagné de Romain Sicard et du vainqueur du Critérium du Dauphiné 2014, Andrew Talansky. Egor Silin et Pawel Poljanski rejoignent l’échappée dans la descente.

Sans concurrent pour le maillot à pois, Thomas De Gendt passe tous les sommets en tête. Assurant une grosse part du travail au sein du groupe, le Belge est malgré tout le dernier rescapé de l’échappée. Il frôle même l’exploit en se faisant déborder par le sprint du peloton à quelques centaines de mètres de la ligne.

C’est le Français Bryan Coquard qui le dépasse dans la dernière ligne droite légèrement montante. Il emmène dans sa roue Davide Cimolai et le vainqueur de la 3ème étape, Michael Matthews. L’Italien prend le dessus sur le Français dans les derniers mètres. Michael Matthews complète le podium.

Les prétendants au Maillot jaune LCL ont passé la journée au calme dans le peloton. Ils conservent leurs positions et leurs temps.

Classement étape 5

Étape 4

 

Jeudi 12 mars - 204 km - Varennes-sur-Allier >> Croix de Chaubouret

Trois coureurs se lancent dans l’aventure de l’échappée matinale sur l’étape reine de ce Paris-Nice 2015. Il s’agit de Thomas De Gendt, Anthony Duchesne et Chris Anker Sorensen. De Gendt s’offre le maillot de meilleur grimpeur. Ce sera le seul bénéfice de cette échappée

Les candidats à la victoire finale ont décidé de s’expliquer sur l’ascension du col de la Croix de Chaubouret. Une fois tous les échappés repris, les équipes de Romain Bardet, Michal Kwiatowski puis de Richie Porte se relaient pour imprimer un rythme soutenu et éliminer la concurrence par l’arrière.
Rohan Dennis ou Rafal Majka font partis des victimes de ce travail de sape.

Geraint Thomas attaque le premier. Il est suivi par Jakob Fuglsang et Simon Spilak. Un groupe avec Michal Kwiatkowski, Tejay Van Garderen et Romain Bardet sort à leur poursuite. Richie Porte ne les lâche pas d’un boyau puis s’envole au moment de la jonction. Seul Geraint Thomas parvient à accrocher la roue de son leader. Les deux coureurs coupent la ligne dans cet ordre s’offre chacun une place sur le podium du général. Arrivé troisième, Michal Kwiatkowski les prive cependant de la plus haute marche grâce aux bonifications. Il reprend le Maillot jaune LCL pour une seconde devant Porte et trois devant Thomas.

Classement étape 4

Étape 3

 

Mercredi 11 mars - 179 km - Saint-Amand-Montrond >> Saint-Pourçain-sur-Sioule

 

Avec un profil légèrement plus accidenté que les jours précédents, l’étape d’aujourd’hui offre également un peu plus d’espoir aux coureurs qui veulent tenter leur chance en partant de loin.

Ce sera finalement un duo composé du Belge Philippe Gilbert qui vient cueillir les points pour le classement de la montagne accompagné du Français Florian Vachon. Le duo devient trio après quelques kilomètres quand Thomas Voeckler vient en renfort.

Malgré une collaboration efficace le peloton reviendra en premier sur Philippe Gilbert qui se laisse décrocher après avoir assuré son nouveau maillot à pois. Florian Vachon puis Thomas Voeckler rendent les armes à leur tour quand un nouveau trio se forme à l’avant avec Paolo Tiralongo, Jan Bakelants et le 6ème du dernier Tour de France, Romain Bardet.

Mais le final en bosse attise encore les convoitises des sprinteurs-puncheurs. Les équipes de Michael Matthews et John Degenkolb ramènent tout ce petit monde à la raison. Un Maillot jaune LCL est à la portée des deux coureurs. En surnombre, l’équipe du coureur Australien manœuvre parfaitement dans les rues sinueuses et amène son leader dans un fauteuil sur la ligne d’arrivée. Le fauteuil se transforme même en trône avec la première place du classement général en prime. Michal Kwiatkowski et Rohan Dennis restent en embuscade à une seconde.

Classement étape 3

Étape 2

 

Mardi 10 mars - 172 km - Zoo Parc de Beauval - Saint-Aignan >> Saint-Amand-Montrond

 

Sur une étape promise aux sprinteurs, les candidats ne se bousculent pas pour passer la journée devant. Une fois de plus c’est un coureur français qui se dévoue en la personne d’Arnaud Gérard. Mais c’est sans avenir. Philippe Gilbert, Jonathan Hivert et Laurens De Vreese tentent bien une sortie à la faveur de la Côte de la Tour mais le peloton veille au grain et maintien une allure soutenue. Même des clients comme Tony Martin, Geraint Thomas et Lars Boom doivent se rendrent à l’évidence quand ils tentent un coup à dix kilomètres de la ligne.

Vainqueur à 6 reprises sur le Tour de France (dont la 6ème étape en 2014) André Greipel remporte son premier bouquet sur Paris-Nice. Après Nacer Bouhanni la veille, c’est au tour de Champion de France Arnaud Démare d’échouer à la deuxième place. Il ne manque pas grand-chose aux sprinteurs français ! À John Degenkolbnon plus. L’autre sprinteur allemand est troisième et accède également à la troisième place du général à la faveur des bonifications. Michael Matthews remonte à la 5ème place de la même façon.

Classement étape 2

Étape 1

 

Lundi 9 mars - 192 km - Saint-Rémy-lès-Chevreuse >> Contres

 

Après une attaque de Jonathan Hivert pendant une trentaine de kilomètres pour conquérir le maillot à pois, c’est son coéquipier Anthony Delaplace qui lance la véritable échappée du jour. Il ne sera rejoint que par Thomas Voeckler.

Le duo français s’économise et imprime un faux rythme pendant de nombreux kilomètres avant de tenter crânement sa chance face au peloton à 25 kilomètres de l’arrivée.

Bien qu’un peu lentes à mettre en route,  les équipes de sprinters ramènent le peloton sans grande difficulté sur les deux Français à 1,5km de la ligne.

Très en forme en ce début de saison, le double vainqueur d’étapes (12ème et 15ème) du Tour de France 2014, Alexander Kristoff coupe la ligne avec une belle longueur d’avance devant les Français Nacer Bouhanni et Bryan Coquard.

Classement étape 1

Prologue

 

Dimanche 8 mars - 6,7 km - Maurepas >> Maurepas

 

Le Champion du monde en ligne, Michal Kwiatkowski remporte le prologue et s’empare du premier Maillot jaune LCL de Paris-Nice 2015.

Récent recordman de l’heure, Rohan Dennis aura monopolisé la première place du classement provisoire pendant un long moment mais il doit finalement renoncer à la victoire pour seulement 31 centièmes.

Tony Martin concède 7 secondes au duo de tête et doit se contenter de la 3ème place. Tom Dumoulin (9ème), Tejay Van Garderen (11ème), Bradley Wiggins (12ème) et Richie Porte (13ème) ne sont pas là où on les attendait mais les écarts ne sont pas insurmontables et la route est encore longue.

Côté Français, Sylvain Chavanel décroche une belle septième place à seulement 10 secondes du vainqueur. Tony Gallopin, vainqueur de la 11ème étape et porteur du Maillot jaune LCL sur le Tour de France 2014, réalise le vingtième temps. Le dauphin du Maillot jaune LCL du Tour de France 2014, Jean-Christophe Péraud est 26ème.

Classement prologue

twitter Maillot jaune LCL
lcl Assurance Emprunteur Immo LCL