Demandez plus à votre banque
Vidéos LCL

Mensualiser ses impôts sur le revenu : mode d'emploi

jouer

Fiscalité

(6 vidéos)
Mensualiser ses impôts sur le revenu : mode d'emploi1843 vues
Publiée le 21/02/2017 Comment mensualiser ses impôts ? Quels sont les avantages et inconvénients, mais aussi les bons plans de placement en attente du paiement de vos impôts ?
Elle permet d'étaler vos impôts sur l'année. La mensualisation, pas seulement adoptée par les « têtes en l'air », présente de nombreux avantages (pas de formalités ni de risque d'oublier l'échéance).
Un système boudé par les contribuables soucieux d'optimiser la gestion de leur trésorerie !
Dans ce cas, quels placements choisir en attente du paiement de votre impôt ? Quels sont les avantages et les inconvénients de la mensualisation ? Voici quelques éléments de réponse.

La mensualisation, c'est 10 prélèvements égaux étalés de janvier à octobre, calculés sur la base de votre dernier impôt. Avec éventuellement un prélèvement en novembre (voire en décembre) en cas d'augmentation de votre impôt d'une année sur l'autre. Particulièrement adapté si vous avez des revenus réguliers, cette formule vous permet d'étaler sans surprise le poids de votre charge fiscale et d'avoir l'esprit tranquille.

Fiscaliste LCL : C'est un prélèvement automatique ! Donc pas de souci d'oubli !
Les prélèvements sont effectués sans frais le 15 de chaque mois sur votre compte bancaire.
Sachez que vous pouvez adhérer au prélèvement mensuel pour l'année en cours du 1er janvier au 30 juin : dans ce cas, les prélèvements débuteront le 15 du mois qui suit celui de votre adhésion.
(Si vous adhérez après le 30 juin, les prélèvements débuteront alors en janvier prochain.
Attention : si vous adhérez entre le 16 et le 31 décembre, les prélèvements ne débuteront qu'en février et les mensualités de janvier et février seront débitées en même temps, au 15 février.)
Le prélèvement mensuel est reconduit automatiquement chaque année, sauf avis contraire de votre part.

Pratique, la mensualisation vous permet de modifier le montant de vos prélèvements (à la hausse ou à la baisse) lorsque vous anticipez une variation importante de vos revenus par rapport à l'année précédente. Il vous faut pour cela informer au plus tard le 30 juin votre centre des impôts du montant de l'impôt que vous avez estimé pour l'année en cours.

Mais le prélèvement mensuel n'apparaît pas comme la meilleure solution dans certains cas! Si vous avez des revenus trimestriels ou, plus généralement irréguliers, la mensualisation risque de grever fortement votre budget durant les mois où vous n'avez pas ou peu de revenus.

Enfin de nombreux contribuables soucieux d'optimiser leur argent disponible s'en remettent aux placements et restent fidèles au système classique avec un paiement en trois fois.

Fiscaliste LCL : Si vous en avez le goût et le temps, il peut être plus avantageux de placer le montant de votre impôt en attente de paiement sur des produits de placement et de le prélever en trois fois en février, en mai et septembre pour le paiement des acomptes et du solde.
Dans ce cas, préférez les produits de placement à court terme et sans risque.
Il peut s'agir de :


livrets d'épargne réglementés (de type livret A ou livret de développement durable) ou livrets bancaires ;

comptes à terme à 3 mois, 6 mois ou 9 mois ;

parts de Sicav monétaires.
lcl Assurance Emprunteur Immo LCL